L'HISTOIRE
L'HISTOIRE
"le clos des grives" Passionnément JARDIN
"le clos des grives" Passionnément JARDIN

Veauville-les-Quelles et ses deux jardins "clos des grives" et "la clé des champs" sur 8.600 M2. Cliquez à gauche sur les titres des pages en bleu pour ouvrir ces pages

<<<<<<<<<<<<

Pour plus de détail sur la météo cliquez sur le champignon : ---------------)

AVERTISSEMENT : pour voir les diaporamas ce site, outre youtube, utilise des animations « adobe flash » visibles sur tous les ordinateurs de bureau et les portables (vérifier à paramètres du navigateur si activé). Pour les tablettes et les smartphones, utiliser le navigateur "Puffin Web Browser" une application gratuite sous androïd et ios.

Notre adresse mail : leclosdesgrives@orange.fr

BOUJOU ! Ravi de vous voir ici. Prenez le temps d'en savoir plus sur veauville et ses habitants les veauvillais et les veauvillaises, son histoire, ses monuments, son superbe jardin de particulier "le clos des grives" avec sa faune et sa flore en sélectionnant ci-dessus un thème à votre convenance et c'est "un rien beau" . Sur les panneaux touristiques le conseil général de Seine Maritime a cru bon de symboliser le village de Veauville-les-Quelles par son château, son église et sa chaumière avec le jardin référencé "le clos des grives". Ci-dessous vous pourrez visualiser un premier aperçu en diaporama sur ces trois bâtiments : la restauration de la chaumière du village avec son jardin "le clos des grives", le château de Mathonville et l'église. 

Restauration de la chaumière "La Providence". Cette chaumière, sans eau ni sanitaires, avait été inhabitée pendant une dizaine d'années. La toiture de tuiles de varengeville qui avait remplacé l'ancien chaume étant en très mauvais état avait provoqué des effondrements du plancher du grenier sous le poids de la terre gorgée d'eau. En parallèle son superbe jardin de particulier "le clos des grives" va naître d'un terrain nu pour devenir un havre de nature avec comme objectif un fleurissement en toutes saisons. Vous pourrez y admirer un arbre exceptionnel. Son jardinier, Chantal, est adhérente à l'arpjhn, l'Association Régionale des Parcs et Jardins de Haute Normandie

CERCIDIPHYLLUM JAPONICUM PENDULUM : le sujet exceptionnel du jardin "le clos des grives". En automne les feuilles émettent une forte odeur de caramel avec des couleurs spectaculaires, d'où son nom habituel d'arbre à caramel. Si la version traditionnelle est répandue, la version pendulum multitroncs semble rarissime. A notre connaissance, et sauf erreur, il n'existerait que deux exemplaires adultes pendulum multitroncs de plus de dix mètres en France dont celui-ci. Originaire du Japon, de Chine et d'Asie Orientale. Dans la revue "L'ami des jardins" de septembre 2011 on peut lire : "Plus rare, pendulum offre le charme supplémentaire d'un port pleureur. Il atteint environ 6 m de hauteur. En hiver vous apprécierez son élégante silhouette dénudée et ses rameaux curieusement arqués. Vous pourrez en découvrir un très beau spécimen à l'Arboretum de Segré (Saint-Sulpice-de- Favière dans l'Essonne) qui abrite une exceptionnelle collection d'arbres et arbustes". Dans la revue "L'art des Jardins" n° 22 automne 2014 on peut lire : "L'arboretum créé par Alphonse-Pierre Lavallée à Segrez a retrouvé sa vocation initiale d'introduction d'espèces rares. Le collectionneur avait réuni 3.000 taxons en 1859 et 6.500 en 1884. L'arbre au caramel en version pleureur (Cercidiphyllum japonicum "pendulum") les feuilles virent à l'orangé et au brun avant de tomber, exhalant une odeur de caramel." Sur six photos de l'article, deux représentent cet arbre exceptionnel.

A l’arrivée au Clos des Grives, au fond d’une allée bordée de conifères et de magnolias, c’est l’imposante chaumière, ancien atelier de tissage du lin, qui attire le regard.

Au détour du chemin, sur 8.600M2, le jardin se révèle à vous.

Le portail en fer forgé franchi, après avoir longé le talus cauchois au pied duquel s’épanouissent rhododendrons, azalées, camélias, hydrangeas, promenez-vous parmi les massifs que Chantal Gardeur a créés au fil des années. Des étiquettes vous indiqueront les plantes les plus rares ( Acer conspicuum « Red Flamingo », Cercidiphyllum japonicum pendulum ou arbre à caramel etc...).

Ici, un grand nombre d’arbres, d’arbustes, de bulbes, de vivaces mais aussi de plantes vagabondes ont trouvé leur place et font le bonheur des oiseaux, abeilles et papillons.

Profitez des coins repos qui jalonnent le jardin. Arrêtez-vous longuement sur la terrasse qui borde le bassin aux nénuphars. Bercés par le murmure de la cascade, contemplez le ballet des carpes Koï et les stipas gigantea et tenuifolia qui ondulent au vent.

WIAUVILLES QUE DICITUR LA WILLAME D’ESCALES, cité en l'an 1.235 est aujourd'hui une commune de 120 habitants (580 en 1851) sur 321 ha à 125 mètres d’altitude, à 49°44’40 de Latitude Nord et 0°42’34 de Longitude Est, en Caux Maritime. VEAUVILLE : « LE DOMAINE DE WIFEL » du latin villa domaine rural précédé du nom de la personne anglo-saxonne ou scandinave. LESQUELLES : « ESCALES » surnom provenant des serrages faits en forme d’échelle posés dans les champs pour en réglementer l’accès.
Sur le blason officiel du village de Veauville-les-Quelles figurent deux navettes de tisserand en référence à la chaumière de la famille Gardeur (photo ci-dessous) qui était un ancien atelier de tissage au 17ème siècle. L'atelier de tissage avait la particularité de posséder des fenêtres au nord en sus de celles ouvertes sur le sud et l'est. La grande largeur de l'atelier (autour de huit mêtres) se différenciait de la chaumière traditionnelle limitée à cinq mêtres (les grandes poutres étaient réservées à la construction des navires et des ateliers de tissage).

Depuis le moyen-âge, on sait travailler la laine et le lin et vers 1700 beaucoup de métiers sont répandus dans la campagne. A l'exception des draps fins produits dans les villes drapières de Rouen, Darnétal, Elbeuf et Louviers , tout se fait dans les campagnes note l'intendant d'Herbigny en 1704.
 Le coton est peu utilisé même si en 1679 Jean Launay cirier à Bolbec possède un rouet à filer le coton nécessaire pur confectionner les mèches des chandelles.
rouet (roet au XIII siècle):machine à filer constituée d'une petite roue mue par une pédale ou une manivelle et par une broche à ailettes. Il a remplacé la quenouille .
En 1701, un négociant de Rouen, Delarue, ne pouvant se débarrasser de 40 balles de coton brut,décide de le faire travailler par des ouvriers locaux. Le fil est trop fragile pour des mains inexpérimentées et Delamare a l'idée de renforcer le coton de trame par une chaîne de soie puis par une trame de lin.C'est l'étoffe nommée"siamoise" dont le nom rappelle les tissus orientaux très à la mode. Puis, ce sera les" indiennes", les "andrinoples".
 siamoise : étoffe de coton et de soie apportée à Louis XIV par les ambassadeurs du Siam
 indienne : toile de coton peinte ou imprimée très souvent avec de l'alapin
 andrinople:étoffe de coton teinte en rouge turc ou d'Andrinople
 On a appelé "rouenneries" les tissus en laine ou coton dont les dessins ou effets de reliefs résultaient de l'agencement des fils teints avant le tissage.

Le château, un coup de coeur : pour des détails sur le château de Mathonville à Veauville-les-quelles nous  vous invitons à consulter la rubrique 'l'histoire"

L'église de Veauville-les-Quelles :

Jardin "le clos des grives"    Latitude : N 49.73971     Longitude : E 0.70593

Savez-vous qu'il existe un autre site sur le jardin "le clos des grives" ?

Ce site, différent et parfois complémentaire, est moins complet que celui que vous êtes en train de consulter mais peut toutefois vous être utile : http://leclosdesgrives.monsite-orange.fr/

visiteurs depuis la création de ce site en Août 2013

Sur la page "sites d'informations" 

visualiser la dernière émission tv de "silence ça pousse", visualiser l'émission tv belge "jardins et loisirs", visualiser le bulletin météo de la Haute Normandie en vidéo, regarder en direct la chaine de télévision Normandie TV, écouter en direct la radio france bleu haute normandie, lire les infos de paris-normandie, du courrier cauchois, de normandie-actu, de ouest-france, connaître l'agenda des manifestations concernant les jardins, etc... Le tout à la rubrique sites d'information.

Sur les pages diaporamas 

Visualisez cent soixante seize diaporamas de jardins : le jardin le vastérival, le jardin de valérianes, le jardin de chaligny, le jardin du bâtiment, les jardins d'agapanthe, le jardin d'alcime, le jardin des sculptures, les jardins suspendus du havre, le jardin des martels, le clos du parc, parc du domaine de grenade, le chat lunatique, le parc monastique du prieuré saint pierre, jardin d'Albi, "naturospace", "le jardin des prés", "le jardin des sources", "festival des dahlias" Coutances, le jardin "Jacques Prévert", le "jardin du château de Vauville", chaumont sur loire, la chatonnière, "claude monet" à giverny en 2010 et en 2012, villandry, mézidon-canon, "le clos du coudray", le "jardin d'Elle", le jardin "intérieur à ciel ouvert", le jardin "plume", le jardin des plantes et botanique de caen, le jardin castillon plantbessin, le jardin médiéval de Loches, le jardin des plantes de Coutances, jardin du château de gaujacq, parc de clères, le jardin du manoir des prés, keukenhof, jardin majorelle, tule, sri lanka, plitvicka, château de vendeuvre, jardins d'angélique, jardin de Mme gaspar, château de vandrimare, jardins de bellevue, jardin d'ar'home, chine, guatémala, jardin du pays d'auge, parc du château d'arnouville, château de pau, cambodge, château de morlanne, chateau de saint germain de livet et jardin de l'abbé marie, thaïlande, la colline aux oiseaux, parc des moutiers, abbaye de frontfroide, jardin de madame evrard, monastère royal de brou, arboretum d'harcourt, shamrock, château du rivau, l'arbre d'hippocrate, latour-marliac, le chêne d'allouville-bellefosse, la serre tropicale du val de reuil, champ de bataille, jardin d'Anne-Marie et Pierre Quedreux, jardin de Nelly et Jacques Degenetais, jardin de Christine et Maurice Etcheto, ardwell mains, dumfries, dunskey, kennedy, logan, broughton, culzean castle, genwhan, mc gregor, corsock, les nouveaux jardins de louanne, les jardins du logis de la chabotterie, le parc du château de la salière, le jardin médiéval de bazoges en pareds, le parc du domaine de l'auneau, le jardin de jean pierre poiroux, parc du château de l'hermenault, la petite coudraie, jardin de la pellerine, jardin des plantes de nantes, château de villaines, l'argentor, le parc botanique de haute bretagne, la maison de la vie rurale, le parc oriental de maulévrier, le parc du thabor, le château de carrouges, le jardin de l'étang de l'aunay, jardin des plantes rouen, jardin japonais du havre, le clos normand, les hêtres, le jardin de saboutot, la cheminée tournante, château de martainville, la closerie, l'abbaye saint georges, la ferme des templiers, les jardin d'humesnil, le clos d'angélina, le parc william farcy, le Parc de la Matmut, le manoir du grand launay, le potager du château Colbert, le jardin public d'angers, le château de jarzé, le logis de la constantinière, les jardins du château d'angers, potager du château montriou, potager du château d'épiré, jardin du château valmer, jardin du manoir chatelaison, parc terra botanica, parc oriental maulévrier, château de villandry, abbaye de fontevraud, jardins de la mansonière, chédigny, pagode de chanteloup, manoir de pontgirard, le clos lucé, le jardin françois, parc du château de pinterville, chaumont sur loire 2015, château saint bernard, jardin de l'hermitage, jardin de ma mère, parc du château de bionnay, la bonne maison, la belle allemande, nouveau jardin de bernard, parc de la tête d'or, jardin levasseur, jardin lacroix, le thuit saint jean, jardin de la motte, jardin capelle, jardin de la grange, jardin de narassauria, château mesnil geoffroy, jardin du mesnil, chasse-spleen, la ferme de rené, le château d'heugleville, le jardin de la vallée, arborétum de balaine, jardin campin, sissinghurst, le clos de chanchore, les jardins du pays d'auge, les jardins du château de boutemont, jardin cotelle, le jardin de l'ancienne abbaye, château de galleville, jardin de ronfrebosc, château de bosmelet, jardin d'eawy, Chedigny, flore et sens, la mare aux trembles, le jardin du moulin ventin, parc et jardins du château de digeon, 

pour jardiner avec la lune cliquez ci-dessous :

pour tout connaître sur le jardinage avec la lune cliquez sur :